165988_4066784829646_1568978810_n

City Score

installation mixed media. wall-painting, projection, ordinateur, logiciel dédié, iannix,microphones, système audio en quadriphonie – dimensions variables –

City Score aborde la question du rapport entre le corps et le territoire et tente d’instaurer un dialogue poétique entre « intérieur » et « extérieur ». C’est un projet de recherche autour du paysage sonore et de ses possibles représentations.
Pour la première phase de recherche dans le cadre des Laboréales à la maison folie de Mons, City score prend corps dans une installation mix média, croisant dessin, projection et création sonore générative.
Une partition graphique, réalisée à partir de prise de vue des villes de Mons et Bruxelles, génère et transforme des sons de synthèse qui se mixent avec les sons de la ville captés en direct à l’extérieur du bâtiment, créant ainsi une composition ouverte aux flux des sons de la ville et potentiellement sans début ni fin, et qui par là même tente de créer un liens entre différentes temporalités qui s’entrelacent.

Présentation de City Score par Anne Cauquelin
Les espaces de la ville ne sont pas uniformes ils se présentent à nous comme une succession d’intérieurs et d’extérieurs, souvent entrelacés. Or si le dessin, le plan ou la photographie semblent rendre compte de cet entrelacement, c’est avant tout le son qui est le plus à même de rendre sensible la diversité des lieux, leur singularité.
Pour le projet City Score, de Julien Poidevin, les sons captés à l’extérieur dans les rues et les places d’une ville donnée ( Mons et Bruxelles) avec leur temporalité propre se “comportent”autrement quand ils sont retransmis à l’intérieur d’un bâtiment où ils sont mixés avec les sons de synthèse générés par une partition graphique. La différence d’espace entre intérieur et extérieur ne se donne pas seulement à voir ou à savoir, elle s’entend. La recherche de Julien Poidevin met en évidence cette fluidité du son et la perpétuelle transformation de son intensité suivant les espaces en jeu. I l découvre ainsi des passages dans la ville, sortes de couloirs que l’on ne discerne pas à l’oeil, mais que le son parcourt et habite
musicalement. Composition ouverte aux flux sonores, potentiellement sans début ni fin , cette expérience utilise une installation mix media comme révélatrice d ’u n e part méconnue de notre environnement urbain .
En cela, Julien Poidevin se situe dans la ligne des recherches les plus contemporaines qui font de l’art et de l’oeuvre non un résultat figé, mais un processus de découverte : une ingéniosité qui trouve le moyen de rendre sensible ce qui nous est généralement opaque et reste inaperçu.

Anne Cauquelin est philosophe et écrivain, rédactrice en chef de La Nouvelle Revue d’Esthétique. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages dont : A l’angle des mondes possibles, 2010, Fréquenter les incorporels, contribution à une théorie de l’art contemporain, 2006, L’Invention du paysage ,2004.


City score de JULIEN POIDEVIN par BandePassante

12314119_1193132827383168_7177227673645861015_n

City Score – 9bis / Métaphone – les Fugues Sonores 3 – 2015 ( Oignies – Fr)